Toutte la nature, d'uvern, ée feide e grize
e prin lâ nebbla al ée perdù l' soulelh,
d' matin e d' nèut las fai sentî une bize
que fai bulhî lou dée a dzouve e a velh...
L'uvern al ée teribble â dzourn d'enquèu,
soû mée e soû dzours soun proppi lou plù rùddi:
tsì viou din l'aboundônse qu'al oebre lou-z-èu,
qu'â pense a tsì per vioure al ée en fastùddi!...